USA Softball a nommé Ken Eriksen Manager de l’équipe de softball américaine pour les Jeux de Tokyo 2020. Sélection par les membres du Comité de Sélection de l’Equipe Nationale de Softball Féminin d’USSA Softball (WNTSC), Eriksen dirigera les rouges, blanches et bleues pour leur retour aux Jeux Olympiques alors que les Etats-Unis tenteront de reprendre l’Or au pays hôte, le Japon.

« Ken Eriksen a prouvé qu’il pouvait mener le programme de l’équipe nationale féminine sur le toit du monde mais aussi l’y maintenir tout en formant des athlètes de classe mondiale, » a déclaré Craig Cress, PDG d’USA Softball. « Ses speeches parlent pour lui ainsi que sa constance à la tête de l’équipe après les 11 années passées hors du programme Olympique. Il a construit à partir de succès précédents et nous sommes confiants en sa capacité à nous mener vers l’Or Olympique en 2020. »

L’aventure Olympique d’Eriksen comme Manager Olympique a débuté en 198è en tant qu’athlète de softball masculin balle rapide avant de s’orienter vers un rôle d’entraineur pour le programme d’équipe nationale d’USA Softball en 2002. Actuellement Manager de l’Université de South Florida, Eriksen dispose déjà d’une expérience Olympique, ayant été assistant entraineur de l’équipe américaine qui a disputé les Jeux Olympiques de 2004.

« Je suis tout d’abord honoré de pouvoir marcher dans les pas de deux de mes mentors dans le softball balle rapide, Ralph Raymond et Mike Candrea, les deux derniers Managers des Etats-Unis aux Jeux Olympiques, » a déclaré Eriksen. « Coach Raymond et moi avons partagé plusieurs diners et longuement parlé du softball pendant les 25 dernières années. Il va énormément me manquer. La philosophie de jeu de Coach Candrea entrera dans les manuels d’histoire. Il a toujours placé le ‘jeu’ au-dessus de tout. C’est toujours à propos du ‘jeu’ et comment vous l’abordez avec les personnes qui entrent dans votre façon de manager. Sa simplicité et son attention envers les athlètes ont marqué l’équipe américaine et laissé une empreinte même après sa retraite. »

L’engagement d’Eriksen et son dévouement au programme de l’équipe nationale féminine d’USA Softball a culminé lors de la qualification pour les Jeux de Tokyo 2020 décrochée lors des Championnats du Monde de Softball Féminin WBSC 2018 à Chiba au Japon.

« Gagner le titre de Champion du Monde et la qualification aux Jeux en 2018 a été la confirmation de la préparation de l’équipe américaine pour le plus haut-niveau et les importantes échéances depuis que le programme d’équipe nationale a été mis en place. »

Sa première expérience en tant que Manager avec une équipe nationale d’USA Softball remonte à 1997 lorsqu’il a dirigé l’équipe Masculine Junior (JMNT) lors des Championnats du Monde de Softball Masculin Juniors WBSC à St. John’s an Newfoundland. Il a rejoint l’équipe nationale en tant qu’assistant entraineur cinq ans plus tard en 2002, année lors de laquelle l’équipe a remporté la médaille d’or aux Championnats du Monde WBSC. L’un des grands moments de sa carrière était la médaille d’or décrochée aux Jeux Panaméricains de 2003 synonyme de qualification pour les Jeux Olympiques d’Athènes 2004. Eriksen a remporté une nouvelle médaille d’or en tant qu’assistant entraineur lors des Championnats du Monde WBSC 2010 à Caracas, au Venezuela, avant de devenir manager en 2011.

Alors que le Softball est sorti du programme Olympique après les Jeux de Pékin 2008, Eriksen a été clé dans le maintien des standards fixés par ses prédécesseurs – souvent avec des équipes mélangeant des recrues et des athlètes expérimentées à l’international. En tant que Manager, Eriksen a guidé les Etats-Unis à deux titres de Champion du Monde WBSC (2016, 2018), deux titres de vice-champion (2012, 2014), une médaille d’or (2011) et une médaille d’argent (2015) aux Jeux Panaméricains.

« Je suis fier d’avoir été nommé Manager pour diriger l’équipe américaine qui fera son retour aux Jeux Olympiques à Tokyo en 2020. Il va sans dire que cela n’arriverait jamais si je n’avais pas derrière moi une organisation et des personnes qui croyaient en moi. J’ai la chance d’avoir reçu un soutien sans faille de ma famille, d’USA Softball, de la NFCA, de l’USF, d’assistants entraineurs de notre programme d’équipe nationale et récemment d’anciens athlètes des équipes masculine et féminine. Merci au Comité de Sélection de l’Equipe Nationale et au Comité de Directeur d’USA Softball. Nous espérons continuer à représenter les rouges, blanches et bleues avec classe. Go Eagles. »