• 67 pays et territoires figurent désormais au classement mondial du Softball Féminin, un record.
  • Porto Rico et le Mexique font leur entrée dans le top 5, leur plus haut niveau jamais atteint.
  • Le Japon est le pays qui a remporté le plus de points lors de l’année 2018.

LAUSANNE, Suisse – Le Softball poursuit son expansion à l’international avec cinq pays faisant leur apparition au classement mondial de Softball Féminin WBSC 2018 pour un total de 67 nations représentées, un record.

Preuve du développement du softball en Afrique, en Asie et en Amérique du Sud la Bolivie (n°67), l’Indonésie (n°37), le Lesotho (n°66), la Malaisie (n°65) et le Zimbabwe (n°60) font la première entrée de leur histoire au classement mondial du softball féminin.

La nouvelle mise à jour du classement mondial de softball féminin reflète les résultats des compétitions internationales homologuées par la WBSC en 2018, dont les Championnats du Monde de Softball Féminin à Chiba, au Japon, les Jeux Asiatiques de Jakarta, en Indonésie, les Championnats d’Afrique du Softball à Pretoria, en Afrique du Sud, les Jeux d’Amérique Centrale et des Caraïbes à Barranquilla, en Colombie, les Championnats d’Asie U-19 à Pampanga, aux Philippines, les Championnats d’Europe U-19 à Staranzano, en Italie, les Championnats d’Amérique du Sud de Softball à Oranjestad, Aruba, ainsi que neuf événements homologués par la WBSC.

« 2018 a été une année très prolifique pour le softball féminin avec la tenue de compétitions internationales sur chaque continent et une progression historique dans le classement mondial WBSC du softball féminin, » a déclaré le Président de la Division Softball de la WBSC Tommy Velazquez. « Ce classement est un témoignage de l’expansion continue du softball et de son attractivité à l’international alors que la discipline fera son retour aux Jeux de Tokyo 2020. Le lancement de la nouvelle Coupe du Monde de Softball U-15 en 2021 inspirera assurément plus de jeunes filles à jouer au softball dans le monde. »

Le Japon remporte le plus de points en 2018 mais les Etats-Unis restent n°1 mondiaux du softball féminin

Les trois premières nations du classement mondial gardent leur place. Les Etats-Unis ont remporté les XVIe Championnats du Monde de Softball Féminin WBSC à Chiba, au Japon, et ont remporté les quatre dernières éditions des Championnats du Monde (2016 et 2018, 2015 et 2017 dans la catégorie junior). Après leur victoire à Chiba les Etats-Unis ont 4588 points et ont creusé un écart de 379 avec le Japon.

Mais le Japon, n°2 mondial, est le pays qui a remporté le plus de points en 2018 pour compenser la perte de 1150 points du titre de Champion du monde acquis en 2014. En plus de la médaille d’argent aux mondiaux accueillis à domicile, les japonaises ont remporté l’or aux Jeux Asiatiques et décroché une 7ème Coupe d’Asie de l’Est de Softball. Le Japon a gagné 1369 points cette année et affiche un total de 4209. Le Canada reste en 3ème place après avoir décroché le bronze à Chiba.

Porto Rico et le Mexique gagnent deux places et entrent dans le top 5 mondial. Porto Rico, nouveau n°4 mondial, a terminé 5ème à Chiba et a décroché l’or aux Jeux d’Amérique Centrale et des Caraïbes de Barranquilla 2018, portant son total à 3320 points. Le Mexique a lui terminé 7ème des mondiaux et décroché l’argent à Barranquilla, prenant la 5ème place. Ce sont les meilleurs classements jamais atteints par ces deux nations.

La Chine Taipei a décroché l’argent aux Jeux Asiatiques mais perd une place (n°6) après avoir perdu 760 points des Championnats du Monde 2014.

La Chine gagne 731 points en 2018 et gagne quatre places pour être désormais n°8, seulement 40 points derrière l’Australie, n°7 avec 2701 points. Deux pays européens complètent le top 10, le n°9 l’Italie et le n°10 les Pays-Bas.

Les classements mondiaux WBSC comparent les performances des équipes nationales lors des compétitions internationales homologuées par la fédération internationale sur une période de quatre ans. Retrouvez les classements complets et la méthodologie à rankings.wbsc.org