La Chine Taipei a débuté ses rencontres du Groupe D de la Coupe du Monde de Softball Féminin U-19 WBSC par une victoire sur come-back 7-6 face à la Nouvelle-Zélande. L’équipe océanienne a pris trois fois l’avantage dans la rencontre et était à un retrait de la victoire mais n’a pas su concrétiser.

La Nouvelle-Zélande a marqué la première en fin de deuxième manche sur un double à trois points de la première frappeuse Beth Reid au champ droit.

La Chine Taipei a répliqué en début de troisième manche avec un nouveau coup sûr à plusieurs bases pour égaliser, un triple bon pour deux points de An-Hsin Chen au champ gauche. Meng-Chi Lin avait marqué le premier point de son équipe sur une balle passée.

La Nouvelle-Zélande reprend l’avantage en fin de troisième manche sur un simple bon pour un point de Brooklyn Temu, portant le score à 4-3. Une manche plus tard les néo-zélandaises ajoutent un point sur une erreur de relai de la receveuse Chia-Hsuan Lin qui essayait d’effectuer un retrait en première base, permettant à Mikayla Lewin de faire le tour des bases.

L’équipe asiatique revient cependant au score en début de cinquième manche. Lin frappe un simple pour débuter la manche et marque un retrait plus tard sur un triple de la première frappeuse Chia-Yun Chang au champ gauche. Elle marque un lancer plus tard sur un roulant sur la lanceuse.

Pour la troisième fois de la partie la Nouvelle-Zélande reprend l’avantage au score en fin de sixième manche sur un simple bon pour un point de Reid.

En début de septième manche Nikita Hiroki retire les deux premières frappeuses qu’elle affronte mais n’arrive pas à clôre la rencontre. Elle concède un but-sur-balles à Tsai-Ching Chiu puis un triple à Chia-Yu Chang bon pour l’égalisation, et enfin un simple bon pour la victoire à Ting-En Chiang qui permet à la Chine Taipei de prendre l’avantage au score pour la première fois dans la rencontre.

La victoire est pour Ching-Yu Chen qui lance trois manches un tiers, concédant trois coups sûrs, deux buts-sur-balles et trois points, retirant une frappeuse sur prises.

 

Le Japon marque lors de ses quatre premiers passages à la frappe pour s’imposer 8-1 face à l’Afrique du Sud dans le premier match du Groupe B. Shuri Kasahara produit trois points sur deux coups sûrs tandis que Mio Sakamoto, Chise Yamashita et Remi Shingu combinent pour un match à un seul coup sûr. La victoire est pour Yamashita qui lance trois manches, concédant un point, un coup sûr et retirant deux frappeuses sur prises.

Le seul point sud-africain a été marqué par Melissa Savage en début de deuxième manche qui était arrivée sur base en frappant le seul coup sûr du match pour l’Afrique du Sud.

 

La Nouvelle-Zélande a marqué au moins un point lors de six de ses sept passages à la frappe et profité d’une belle performance de Brooke Glassie dans le cercle pour s’imposer 7-0 face aux Pays-Bas. La lanceuse droitière a lancé un match complet, ne concédant que deux coups sûrs et trois buts-sur-balles en sept manches lancées.

Pallas Potter a produit le premier point néo-zélandais en début de première manche. La première base a frappé un home-run solo au champ centre face à Romy Van der Ham pour permettre à son équipe de mener 1-0.

Après une deuxième manche sans point, la Nouvelle-Zélande en marque au moins un par manche lors des quatre manches suivantes, en marquant deux en septième manche dont un sur un triple de Beth Reid.

La Nouvelle-Zélande termine le deuxième jour de la Coupe du Monde avec un bilan d’une victoire et une défaite et terminera ses rencontres du Groupe D demain face au Canada. Les Pays-Bas (0-2) affronteront la Chine Taipei.