Il n’est pas rare d’entendre qu’une rencontre était un « thriller » mais la dernière du deuxième jour du deuxième tour de la Coupe du Monde de Baseball U-18 en était un. La Corée du Sud s’est imposée 5-4 face au Japon, inversant une avance de deux points au score en fin de dixième manche. Pour ajouter au suspens, le point de la victoire a été accordé après visionnage du ralenti vidéo.

L’atmosphère au Dream Ball Park était surréaliste pendant que l’arbitre de plaque Stephen Gomes communiquait avec l’arbitre vidéo, les fans tournaaient le dos au terrain et regardaient en direction de la zone de presse. Lorsque la décision a été prise, les fans ont explosé de joie et les athlètes ont rapidement reconnu leur implication.

La dixième manche à suspens a débuté avec des coureurs en première et deuxième bases, comme indiqué dans la règle internationale du tie-break. Le Japon les a fait avancer sur un amorti et la Corée du Sud a fait appel à Heo Yundong, jusqu’ici utilisé comme lanceur partant. Ryusei Takeoka a essayé de réaliser un amorti suicide mais son amorti est allé dans le territoire des mauvaises balles. Il s’est ensuite élancé sur un compte de trois balles et une prise et a envoyé la balle au-delà de la tête du champ droit Lee Jeongwoo pour un double bon pour deux points. Il est devenu le deuxième retrait en troisième base.

Le Japon a donné la balle à Yuki Hayashi, cinquième lanceur de la soirée. La Corée du Sud a essayé de poser un amorti pour faire avancer les coureurs mais Park Juhong l’a envoyé vers le lanceur. Hayashi n’arrive pas bien à contrôler la balle et envoie un relai désaxé en première base. La Corée du Sud réduit le déficit à un point et la manche se poursuit avec des coureurs en deux et trois.

Le Japon change à nouveau de lanceur après qu’Hayashi ait chargé les bases sur un but-sur-balles. Les Samurai donnent la balle à Yousuke Ikeda. Le lanceur de relève effectue le premier retrait sur prises grâce à une belle balle cassante mais concède ensuite le point de l’égalité sur un but-sur-balles. Park Min fait monter son compte à une balle et deux prises puis envoie le quatrième lancer d’Ikeda au champ centre. Park Juhong marque depuis la troisième base.

Il n’y a pas eu du suspens qu’en dixième manche. La Corée du Sud avait égalisé en fin de huitième manche sur une erreur de relai. Les hôtes avaient perdu deux coureurs au marbre, à chaque fois sur des coups surs du deuxième base Kim Jichan.

Kim a frappé un simple face à Junya Nishi en fin de cinquième manche mais Hiroya Miyagy a retiré le coureur au marbre. Il a ensuite frappé un simple face à Miyagi en fin de neuvième manche et c’est Nishi qui a effectué le retrait au marbre sur un superbe relai.

La rencontre avait débuté par l’entrée en jeu longtemps attendue de la futur superstar Roki Sasaki. Le droitier n’a tenu qu’une manche, effectuant 19 lancers dont seulement 7 prises.

Korea's players pose for our Twitter Selfie after winning thriller against Japan