La Corée du Sud a gâché une avance de quatre points au score en huitième manche, les Pays-Bas ayant même le point de l’avantage en deuxième base. Mais les coréens l’ont finalement emporté 5-4 sur une chandelle sacrifice du frappeur de substitution un Wonhoe en fin de dixième manche.

La Corée du Sud avait construit son avance avec So Hyeongjun sur le monticule. Le partant a limité les néerlandais à trois cous sûrs et un but-sur-balles, laissant sa place après six manches et 83 lancers.

La Corée du Sud a commencé à regretter d’avoir laissé des coureurs sur bases lorsque So Hyeongjun est sorti. Lee Seunghyun a lancé la septième manche, la balle étant ensuite donnée à Kim Jinseob. Le receveur néerlandais Leandro Anasagasti a débuté par un simple et Kim a ensuite concédé un but-sur-balles. Le manager coréen Lee Sung Ryul en avait vu assez et a donné la balle à Nam Jimin. Les choses ne sont pas allées en s’améliorant. Les Pays-Bas ont marqué sur un roulant, avant que le champ centre Ruendrick Piternella ne frappe un double pour ramener le score à moins un, puis que le première base Shane Quant n’égalise sur un simple bon pour un point. Nam concède un nouveau simple au champ droit Nathaniel Bentura mais sort de la manche sur un retrait sur prises.

Anasagasti a débuté la neuvième manche par un simple et essayé d’en faire un double mais il a été retiré après lecture du replay vidéo.

Les néerlandais ont manqué une nouvelle opportunité en dixième manche. Rainer Polonius, coureur sur base en raison de la règle du tie-break, a été retiré sur pick-off en deuxième base.

En fin de dixième manche et avec Jang Jaeyoung en deux et Park Siwon en première base, l’arrêt-court Park Min pose un amorti coup sûr. Le frappeur de substitution Yun Wonhoe se présente à la frappe avec les bases pleines. Sa chandelle au champ centre est suffisamment profonde pour permettre à Jang de marquer le point de la victoire depuis la troisième base.