L’Argentine porte son bilan à 2 victoires et 2 défaites avec une victoire difficile décrochée 3-1 face au Danemark. L’équipe européenne est toujours à la recherche de sa première victoire dans la compétition en cinq rencontres disputées.

C’était un beau duel de lanceurs entre Oscar Andersen et l’ensemble des lanceurs argentins qui ont réussi à ne concéder aucun coup sûr pendant plus de quatre manches.

Le lanceur danois n’a concédé que quatre coups sûrs et un but-sur-balles en six manches lancées tandis qu’Agustin Fernandez, Nahuel Saenz, Juan Pepe et Marcelo Martinez combinaient pour un match à un coup sûr et quatorze retraits sur prises malgré huit buts-sur-balles concédés.

Le Danemark a marqué en premier lors de la troisième manche. Fernandez et Saenz ont eu des difficultés à trouver la zone, offrant quatre buts-sur-balles et atteignant un batteur sur un lancer pour concéder le premier point de la rencontre.

De son côté Andersen a retiré les 14 premiers batteurs affrontés, réalisant un match parfait pendant 4 manches deux tiers jusqu’à ce que Lucio Retamar ne frappe un home-run intérieur pour égaliser à 1-1 en cinquième manche.

Une manche plus tard l’Argentine prenait l’avantage sur une balle passée et un double de Alejo Munoz portant le score à 3-1.

Demain l’Argentine affronte le Mexique, le Danemark l’Inde.

L’Argentine sur base face au Danemark

La République tchèque s’est imposée 13-0 en cinq manches face à Hong Kong, sa deuxième victoire dans la compétition. Les européens ont marqué neuf points dans les deux premières manches pour mettre fin à tout suspens. Ils présentent une fiche de 2 victoires et 2 défaites.

Vojtech Forman a donné l’avantage aux siens avec un home-run intérieur bon pour trois points. Sa frappe profonde le long de la ligne au champ droit lui permet de faire le tour des bases. Les tchèques ajoutent six points à la manche suivante sur quatre simples et un double, portant le score à 9-0.

Enfin en cinquième manche les européens marquent quatre points sur un triple de Vit Koci et un double bon pour deux points de Vojtech Buchner.

Mervyn Yu prend la défaite, Lukas Kubat la victoire avec deux manches lancées.

Les deux équipes sont au repos demain et joueront leur dernière rencontre du premier tour jeudi. La République tchèque affrontera les Etats-Unis tandis que Hong Kong essayera de remporter sa première victoire face au Canada.

Jakub Vasicek marque pour la République tchèque face à Hong Kong

Le Japan a envoyé 10 frappeurs dans chacune des deux premières manches de la rencontre face à l’Afrique du Sud, marquant 12 points pour un succès final de 16-5 en 4 manches. Le tenant du titre est toujours invaincu après quatre rencontres jouées.

L’Afrique du Sud a marqué ses cinq points de la rencontre en troisième manche en prenant avantage de cinq buts-sur-balles, un batteur atteint par un lancer, un simple et un double bon pour deux points de Anele Ntombana.

Les japonais ont cependant ajouté quatre points en fin de troisième manche pour conclure un match de treize coups sûrs sur une mercy rule.

Le Japon affronte l’Inde demain à 12h30 heure locale, l’Afrique du Sud affronte l’Australie à 15h.

Le lanceur japonais Taiga Onishi

Un seul coup sûr concédé par Nathen Landry permet aux Etats-Unis de remporter leur deuxième victoire dans la compétition, un succès 3-0 face au Guatemala. La lanceur a retiré 14 batteurs sur prises et dominé l’attaque guatémaltèque.

Les Etats-Unis ont marqué deux points en première manche. Dalton Gray frappe un simple, Jeffrey Lewis obtient un but-sur-balles et les deux croisent le marbre respectivement sur un lancer sauvage et une erreur défensive.

En fin de quatrième manche Craig Lewis est atteint par un lancer, avance en deux sur un simple de Chayton Lewis puis en trois sur une chandelle profonde au champ droit de Seth Brandel. Il croise le marbre sur un simple de Jeffrey Lewis.

Le lanceur américain Nathen Landry n’a pas concédé de coup sûrs pendant cinq manches un tiers jusqu’à ce simple au champ centre de Henry Castillo, retiré peu après sur une tentative de vol de deuxième base. C’est tout ce que le droitier accordera aux adversaires, retirant 14 frappeurs sur prises et ne concédant que trois buts-sur-balles et un coup sûr.