HAVANA, Cuba — Le Baseball et le Softball sont joués par plus de 65 millions de personnes dans plus de 140 pays et le sport, qui fait son retour au programme des Jeux Olympiques en 2020, se développe chez les personnes atteintes de déficience visuelle.

Les athlètes et officiels du baseball pour déficients visuels de Cuba, de France, d’Allemagne et d’Italie — et de la Fédération Internationale de Baseball et Softball (WBSC) — ont récemment organisé des rencontres et entrainements à La Havane où le baseball pour mal-voyants a été introduit il y a quelques années par l’Association Italienne du Baseball pour Déficients Visuels (AIBXC).

Le baseball est au coeur de l’ADN cubain et le pays compte huit équipes actives de déficients visuels. En 2019, Cuba organisera trois nouveaux événements pour déficients visuels et les officiels espèrent en profiter pour faire venir des représentants d’Amérique latine et développer la pratique dans cette région où le baseball dispose des infrastructures et où la discipline est fortement implantée culturellement.

Jorge Luis Cala de l’Association Nationale de Cuba pour les Déficients Visuels a déclaré que son organisation souhaitait développer la pratique à Cuba en raison de « la longue histoire du baseball de haut-niveau à Cuba et des bénéfices que le baseball peut apporter aux déficients visuels. »

Tom Nagel de la WBSC a déclaré que Cuba était clé dans le développement du baseball pour déficients visuels en Amérique latine.