Le Canada s’impose 2-0 face aux Pays-Bas avec une excellente défense derrière une brillante performance dans le cercle de Samantha Ryan qui ne concède que deux coups sûrs et trois buts-sur-balles. Le Canada frappe six coups sûrs contre deux aux néerlandaises et a été efficace sur base.

Les Pays-Bas ont atteint la troisième base à un retrait en début de première manche par la champ gauche Yindi Beekveldt et à nouveau en début de sixième manche par la troisième base Marijm Crouwel qui a frappé le seul coup sûr à deux bases de la partie. Ryan s’en sort à chaque fois par des retraits sur prises. Elle en lance sept pendant la rencontre.

Le Canada a marqué le point de l’avantage en fin de quatrième manche. La receveuse Lauren Benson frappe un simple, avance en deuxième base sur un amorti et marque sur deux lancers sauvages de la partante néerlandaise Margot Van Eijl. La première base Nicole Rivait produit un deuxième point face à la lanceuse de relève Isanthe Rouwenhorst.

Les Pays-Bas ont été bons en défense, Beekveldt réalisant un excellent attrapé en bout de course en fin de quatrième manche, volant la joueuse désignée Alexis Lucyshyn d’un coup sûr.

La rencontre s’est terminée alors que les points de l’égalité étaient sur base pour les néerlandaises.

Samantha Ryan went the distance for Canada

Le Canada s’est ensuite imposé 7-0 face à la Chine Taipei. La troisième base Rebecca Jones a frappé un home-run en début de deuxième manche face à la lanceuse partante taïwanaise Weng Tzu Ching.

Le home-run envoie Weng à la douche et Yu Hsuan Feng prend sa place dans le cercle. Elle ainsi que la troisième lanceuse de la Chine Taipei, Lin Chia Ying, ne parviennent pas à contenir l’attaque canadienne qui frappe dix coups sûrs et remporte sa deuxième victoire de la journée.

Alexis Lucyshyn ne concède que deux coups sûrs en quatre manches lancées et décroche la victoire face à la Chine Taipei.

Rebecca Jones welcomed home after her home run

La Chine a marqué sept points en fin de cinquième manche pour s’imposer 8-3 face à l’Irlande. Les nouvelles venues à la Coupe du Monde de Softball Féminin U-19 avaient débuté la manche avec une avance de deux points au score mais n’arrivent pas à tenir le score, faisant quelques choix défensifs questionnables.

Menée 1-0, l’Irlande avait pris l’avantage en début de troisième manche. Avec un retrait et une coureuse sur base la partante chinoise Chai Yinan concède deux buts-sur-balles consécutifs et charge les bases. L’arrêt-court Fiona Girardot frappe un triple au champ centre gauche qui vide les bases.

La fin de la cinquième manche aura été le moment décisif de la rencontre. Avec des coureuses en première et deuxième bases et un retrait, la deuxième base irlandaise Bridget Keary n’arrive pas à attraper un roulant de l’arrêt-court chinoise Lu Xiaomin. La balle roule jusqu’à la clôture pour un triple bon pour deux points qui permet à la Chine d’égaliser. Un autre roulant est frappé par le champ centre Wang Yuan sur l’arrêt-court puis la Chine frappe deux coups sûrs consécutifs. La lanceuse de relève Madison Leonard ne peut stopper l’hémorragie et la Chine marque sept points.

Chai Yinan surfe sur cette avance de cinq points et décroche la victoire pour la Chine.

Chai Yinan earned the win for China