SEOUL — La Korea Baseball Organization (KBO) a annoncé que Kim Kyung-moon serait le manager de la Corée du Sud lors du WBSC Premier12 en novembre et aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020. L’annonce a généré le buzz dans les journaux et sur les réseaux sociaux dans le pays où le baseball est un sport très populaire.

La plus grande réalisation de Kim en tant que Manager est intervenue lors de ses débuts et la médaille d’or gagnée par la Corée du Sud aux Jeux Olympiques de Pékin 2008 — la dernière fois que le baseball était au programme des Jeux.

Kim a pour mission de qualifier l’équipe de Corée du Sud pour les Jeux de Tokyo 2020 où le baseball fera son retour historique.

« Je ferais de mon mieux pour reproduire la tension et l’excitation d’il y a 11 ans, » a déclaré Kim lors d’une conférence de presse au siège de la KBO à Séoul. « Je ne voulais pas fuir ce challenge. »

L’équipe nationale de baseball de Corée du Sud a la pression additionnelle d’être le tenant du titre de deux des trois compétitions internationales majeures de baseball: le WBSC Premier12 et les Jeux Olympiques (Les États-Unis sont les derniers vainqueurs de la World Baseball Classic).

La Corée du Sud devra terminer devant l’Australie et Taïwan — et dans le Top 6 — du WBSC Premier12 pour se qualifier pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020.

Né en 1958, Kim a joué 10 saisons de KBO (1982-1991; OB Bears et Pacific Dolphins) comme receveur. Il a une moyenne de frappe en carrière de ,220 mais est considéré comme l’un des meilleurs défenseurs de l’histoire de la ligue. En tant que Manager en KBO, Kim a compilé une fiche de 896 victoires et 774 défaites.

La KBO est membre associée de la Fédération internationale de baseball et softball (WBSC).