Le Canada a remporté sa première victoire au deuxième tour avec un succès 12-7 face à la Chine Taipei. La Chine Taipei était déjà qualifiée pour la finale et n’a peut-être pas joué la rencontre intensément. Les battes canadiennes ont néanmoins été impressionnantes, six joueurs frappant au moins deux coups sûrs chacun.

La Chine Taipei a frappé face au lanceur partant du Canada Adam Maier en début de première manche, Lo Wie Chieh frappant un double et Lin Tzu Hao un triple. Un autre point est marqué sur un lancer sauvage.

Le Canada inverse le score en fin de troisième manche. Le partant Chen Chih Chieh laisse sa place sur le monticule après avoir concédé le point de l’égalité. Le Canada prend l’avantage au score sur une chandelle sacrifice d’Owen Diodati.

L’attaque canadienne a explosé en fin de quatrième manche. Joshua Walker et Dasan Brown ont frappé des doubles. Tyrell Schofield-Sam, Raphael Pellettier et Diodati ont frappé des simples et la Chine Taipei les a aidé en commettant une erreur défensive.

Le Canada frappe quatre nouveaux coups sûrs par Dasan Brown, Ryan Leitch, Owen Diodati et Austin Gomm en fin de sixième manche et force la Chine Taipei à appeler Yueh Chang Hua de l’enclos des lanceurs.

La Chine Taipei n’a cependant pas abdiqué facilement. Ses battes se sont aussi montrées dangereuses. Maier laisse sa place sur le monticule après deux retraits en sixième manche et la Chine Taipei marque trois points face à la relève d’Antoine Jean. Evan O’Toole entre sur le monticule en début de neuvième manche et concède deux coups sûrs et un but-sur-balles.

Elias Saul arrive à bases pleines et avec une avance de cinq points au score. Il a eu besoin de dix lancers, dont huit prises, pour effectuer les deux derniers retraits.