Depuis 1872, les étudiants des universités britanniques d’Oxford et de Cambridge mentionnent le contest universitaire en pensant au match de rugby disputé dans le stade iconique de Twickenham. Certains étudiants ont pourtant récemment plutôt fait mention à une rencontre de baseball.

Les Ofxord Rangers se sont imposés 8-1 face au CUBS (Cambridge University Baseball Society) lors de la rencontre universitaire disputée à l’université d’Oxford. Cambridge a ouvert le score en première manche face au lanceur partant AJ Callis, fils du journaliste de MLB.com Jim Callis qui a fièrement tweeté à propos de l’événement.

AJ Callis, Oxford winning pitcher

AJ Callis on the mound (Karandip Singh)

La défense de Cambridge était trop faible: huit erreurs qui ont rapidement permis à Oxford d’inverser la tendance en marquant deux points en fin de deuxième manche puis quatre en fin de troisième manche. Les Rangers ont continué sur cette dynamique et Callis a obtenu la victoire sur le monticule, retirant 13 frappeurs sur prises.

Thomas Carroll est le capitaine des Rangers d’Oxford. Doctorant en médecine clinique, l’étudiant américain a aidé à stopper un potentiel rallye des CUBS avec un beau jeu défensif au champ extérieur en première manche.
Il a confirmé, par e-mail, que les Rangers étaient un groupe de joueurs « internationaux ». « Deux joueurs sur cinq sont des américains bien que le nombre varie chaque année, » a ajouté Thomas Carroll. « Nous avons aussi des joueurs britanniques ainsi que de pays européens, du Japon, de Corée du Sud, de Chine ou de Singapour. »

Roman Rzycki a marqué le seul point des Cubs de Cambridge. Etudiant en troisième année en géographie, il a grandit en Pologne mais est tombé amoureux du baseball en rendant visite à son grand-père aux Etats-Unis l’été dernier: « nous avons regardé du baseball et joué ensemble, » se rappelle Roman Rzycki par e-mail.

Rzycki a aidé à relancer le programme de baseball de Cambridge en tant que vice-président en 2017. Il est désormais le président des CUBS. Il aime à se rappeler que Cambridge a remporté le Varsity Match 14-10 en 2018.
« Cette année nous sommes venus avec une équipe bien moins expérimentée. Nous avons cependant beaucoup de joueurs qui se sont présentés et avons relevé le challenge avec enthousiasme. Notre lanceur partant a lancé 8 bonnes manches mais notre défense était malheureusement trop faible, » conforme Rzycki.

Roman Rzycki est persuadé qu’il existe un futur pour le baseball universitaire en Angleterre: « Oui, et le fait que la rencontre universitaire se soit jouée deux années de suite le prouve. Nous avons hâte d’accueillir la rencontre l’an prochain. Les CUBS vont, je l’espère, continuer leur développement et je crois avoir monté une équipe qui va durer. »

Les Oxford Rangers et Cambridge Cubs sont actifs depuis trois ans. Ils disputent tous les deux la British University Baseball League mais Oxford est dans la division sud-ouest tandis que Cambridge est dans la division sud-est.

Oxford et Cambridge sont aussi actifs dans les compétitions gérées par la Fédération Britannique de Baseball, l’instance qui gère le baseball au Royaume-Uni. La ligue de plus haut-niveau compte six équipes. Les Oxford Kings jouent dans la Ligue Triple A qui compte cinq équipes, les Cambridge Monarchs dans la Ligue Double A qui compte 18 équipes et 3 divisions. La ligue Single A compte aussi 18 équipes et 3 divisions.

Les origines des deux équipes remontent au début des années 1990 Rick Accastello, un expatrié italien, était entraineur à High Wycombe au Buckinghamshire. « J’étais designer chez Olivetti, » se rappelle Rick Accastello par e-mail. « J’ai accepté un travail chez RankXerox et ai déménagé à High Wycombe en Angleterre. Je me suis marié à une collègue de travail et suis devenu anglais. »
Accastello, qui se décrit comme « l’oncle du baseball universitaire en Angleterre », avait fondé le club de baseball de sa région natale, le Piémont en Italie, les Torino Jacks.
« Une fois arrivé en Angleterre, je me suis impliqué dans le cricket et le rugby », écrit Accastello. « Il n’y avait pas beaucoup de baseball mais quand un club a été fondé dans mon voisinage je n’ai pas su résister et les ai rejoints. »

L’équipe se prénommait les Blue Jays. L’un des joueurs, un canadien nommé Santo Bains, a ensuite lancé l’équipe de baseball à l’Université d’Oxford. Bains a invité Accastello et les Blue Jays à Oxford. « Au début nous étions rivaux, » se rappelle Accastello. « J’ai ensuite rejoint l’équipe de Santo, les Kings. J’ai été leur entraineur de troisième base et j’ai aussi arbitré des rencontres. »

Les Ofxord Kings ont disputé deux rencontres universitaires à Cambridge face à une équipe dénommée les Cavaliers. En 1999 les Kings l’ont emporté 8-4 puis 6-4 en 2000. Les deux équipes ont disputé des rencontres dans les championnats de la British Baseball Federation et le baseball universitaire a été mis en veille.

Oxford beat Cambridge in the Varsity Match

Some hustle during the Varsity Match (Karandip Singh)