SOFTBALL

Histoire du Softball


Les débuts du Softball – en sale – remonteraient à Thanksgiving en 1887 à Chicago. Un groupe d’hommes se seraient rassemblés au Chicago’s Farragut Boat Club. Un reporter du Chicago Board of Trade, George Hancock, a fait une sphère à partir d’un gant de boxe (en utilisant les lacets du gant), pris un baton et tracé des lignes au sol. Plus de 80 points furent marqués cette nuit pendant la rencontre, un sport était né. Le premier livre de règles aurait été édité par Hancock en 1889.

Lewis Rober Sr en a fait une pratique d’extérieur en 1895 dans la banlieue de Minnéapolis dans une caserne de pompiers dans laquelle il travaillait pour que lui et ses collègues puissent pratiquer une activité physique en attendant l’alerte. La pratique s’appelait à l’époque ‘kitten league ball’, ensuite raccourcie à ‘kitten ball’. A différentes époques, le nom incluerait aussi ‘mush ball’ et ‘pumpkin ball’. C’est en 1926 que le terme softball commence à être utilisé lorsque Walter Hakanson de la YMCA (Young Men’s Christian Association) de Denver, dans le Colorado, a décidé de créer la Colorado Amateur Softball Association. De nombreuses variantes de la pratique ont été jouées depuis.

Le premier tournoi national de softball a été organisé en 1933 en marge du Chicago World’s Fair et un reporter qui couvrait l’événement, Leo Fischer, crée peu après l’Amateur Softball Association. Le Softball continue de se développer dans le reste du monde, avec l’aide de militaires servant pendant la Seconde Guerre Mondiale. La première rencontre pour la création de l’International Softball Federation (ISF) se tient en 1952, et le premier championnat du monde est organisé en 1965 en Australie avec cinq participants. Le premier championnat masculin se tient une année plus tard au Mexique.

Le softball féminin balle rapide est sélectionné en 1991 pour intégrer le programme des Jeux Olympiques d’été d’Atlanta, en Géorgie en 1996.