Les huit équipes qui disputent le tournoi de qualification de Softball WBSC Asie/Océanie des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 ont un rêve en commun – terminer premier et se qualifier pour les Jeux.

Oublié le classement mondial, les sept équipes et le pays hôte la Chine ont tout fait pour tenter d’être la dernière équipe à se qualifier pour le Japon lors du tournoi de qualification de cinq jours qui débute demain au Shanghai Chongming Training Center.

Tout le monde a exprimé son souhait de terminer en haut du classement cet après-midi lors de la conférence de presse où les entraineurs et capitaines ont été présentés.

Les huit équipes ont été réparties en deux groupes:

Le Groupe A comprend le n°8 mondial la Chine, le n°11 la Nouvelle-Zélande, le n°13 les Philippines et le n°23 la Corée du Sud.

Le Groupe B comprend l’équipe la mieux classée, le n°6 la Chine Taipei, le n°7 l’Australie, le n°37 l’Indonésie et le n°43 Hong Kong.

La compétition débutera par trois jours de round robin. Les deux meilleures équipes de chaque groupe seront qualifiées pour le deuxième tour (28 et 29 septembre). La meilleure équipe à l’issue des cinq jours gagnera le dernier billet pour les Jeux.

Le pays hôte, la Chine, est sans aucun doute favori mais la Chine Taipei, meilleure équipe au classement mondial, l’Australie et les Philippines auront aussi leur carte à jouer.

Toutes les équipes se sont préparées avec des camps d’entrainement à l’étranger, des compétitions, l’embauche d’entraineurs spécialisés et en construisant de la confiance en elles.

L’entraineur américain de la Chine, Corey Myers, a déclaré qu’il ne ressentait aucune pression.

« Après avoir fait une bonne préparation en jouant partout dans le monde contre les meilleures équipes et notamment joué dans une ligue professionnelle aux Etats-Unis, je suis confiant en nos chances de nous qualifier pour les Jeux Olympiques, » a déclaré Myers.

« Et je ne ressens pas de pression car je ne comprends pas ce qu’ils disent ici et mon interprète ne me traduit que les bonnes choses, » a ajouté Myers en rigolant.

« Notre équipe a vraiment travaillé dur, comme toutes les autres, mais je crois que nous avons ce qu’il faut pour gagner le tournoi. »

Corey Myers, China Head Coach

L’Australie a passé huit jours au Japon et disputé dix rencontres de préparation.

« Nous avons eu de longues périodes de préparation dont certaines aux Etats-Unis et je crois que nous avons nos chances pour remporter la compétition, » a déclaré Laing Harrow qui était à Jakarta en mai pour observer les équipes qui se sont qualifiées pour le tournoi de qualification lors de la Coupe d’Asie.

« Notre match d’ouverture demain contre la Chine Taipei sera crucial mais nous sommes prêts à relever le défi. »

Laing Harrow, Australia Head Coach

Les Philippines ont préparé leur équipe en affrontant des équipes masculines aux Philippines et aux Etats-Unis.

« Le Softball est de retour aux Jeux Olympiques et nous voulons y aller pour la première fois de notre histoire. Nous sommes prêts et je crois que de jouer face à des équipes masculines nous a bien préparé pour le challenge qui nous attend ici, » a déclaré l’entraineur des Philippines Venerando Dizer.

La Corée du Sud se prépare dans son centre d’entrainement national depuis mars, la Nouvelle-Zélande a joué des matchs au Japon et arrive avec le plein de confiance, tandis que les équipes les moins bien classées comme Hong Kong et l’Indonésie croyaient elles aussi en leurs chances.

Mais quatre équipes verront leurs espoirs anéantis jeudi et une seule équipe célébrera sa qualification samedi.

« C’est le dernier de trois tournois de qualification de softball pour les Jeux de Tokyo 2020. Dans six jours nous saurons qui est la sixième et dernière équipe qualifiée pour les Jeux de Tokyo 2020 qui rejoindra le pays hôte le Japon, les Etats-Unis, l’Italie, le Mexique et le Canada au plus grand événement sportif au monde, » a déclaré Low Beng Choo, secrétaire générale de la Fédération Internationale de Baseball et Softball (WBSC) lors de la conférence de presse.

Elle a aussi remercié le Dr Yang Xu, Président de la Fédération Chinoise de Softball et responsable du comité d’organisation ainsi que Wang Haiwei de Shanghai Sports.

« Au nom du comité d’organisation et de la Fédération chinoise de softball je souhaite la bienvenue aux athlètes, entraineurs et officiels. Je tiens aussi à exprimer mes profonds remerciements à la Shanghai Administration of Sports et au Gouvernement du District de Chongming ainsi qu’aux personnels et volontaires qui ont travaillé dur pour organiser cet événement, » a déclaré le Dr Yang.

Ceci étant dit, place au jeu.