L'entraineur de l'Argentine Gramarci impatient de vivre une expérience 'extraordinaire' lors de la Coupe du Monde de Softball Masculin en Nouvelle-Zélande

L'entraineur de l'Argentine Gramarci impatient de vivre une expérience 'extraordinaire' lors de la Coupe du Monde de Softball Masculin en Nouvelle-Zélande
23/11/2022
"Être dans le top quatre devrait être l'objectif de toute équipe qui aspire à la victoire," a dit Gramarci.

L'Argentine a l'un des programmes à la progression la plus rapide dans le softball masculin international, en faisant un candidat au titre dans toutes les compétitions auxquelles le pays participe. L'un des piliers qui a contribué au succès phénoménal du pays actuellement n°1 au classement mondial est l'entraineur Julio Gramarci qui était l'invité de la version espagnole du podcast de la WBSC, The Global Game avant la Coupe du Monde de Softball Masculin WBSC à Auckland en Nouvelle-Zélande.

Gramarci a mené l'Argentine, à l'époque une équipe sans victoire sur la scène internationale, à trois titres en Championnat du Monde - deux au niveau junior et un au niveau senior. Samedi, le manager de l'Argentine débutera sa quatrième campagne à la Coupe du Monde de Softball Masculin et la défense du titre face à Cuba au Rosedale Park.

"Être dans le top quatre devrait être l'objectif de toute équipe qui aspire à la victoire," a dit Gramarci avec un objectif clair en tête. "Et c'est le bon jeu au bon moment qui fera ensuite la différence. Nous espérons y être à nouveau et si nous avons une opportunité, nous la saisirons pour à nouveau rempoter le titre."

La Coupe du Monde en Nouvelle-Zélande a une résonance particulière pour tous les amoureux du softball au travers de l'histoire et de la tradition qu'ont l'équipe des Black Sox dans la compétition. Pour le tacticien de 49 ans, jouer sur les terrains néo-zélandais est "quelque chose d'extraordinaire, particulièrement avec le fait d'être une équipe qui peut aller jouer jusqu'au dernier jour pour remporter une médaille ici."

"La Nouvelle-Zélande est l'une des équipes les plus iconiques du softball international. Nous avons toujours essayé de l'imiter et pas seulement pour ses joueurs mais aussi pour l'esprit d'équipe, l'héritage culturel et les traditions."

Une histoire du succès

Chaque fin heureuse dans le sport a la même empreinte - un énorme travail en amont. Un exemple parfait en est l'Argentine qui a remporté les Championnats du Monde en 2019.

Gramarci a pris sa retraite de joueur après la Coupe du Monde de Softball Masculin WBSC 2009 à Saskatoon. Quelques mois plus tard, il a reçu une proposition pour entrainer l'équipe nationale junior, ce qui constituait le début d'un long processus qui a mené au titre mondial à Prague et une médaille d'or aux Jeux Panaméricains de Lima 2019.

Il s'est inspiré d'autres sports Olympiques en Argentine, comme le volleyball et le basketball en termes de professionnalisation du softball dans le pays, "pas en termes de moyens financiers, mais sur l'entrainement et la préparation en tant qu'athlète professionnel ou Olympique," a t'il précisé.

Deux années plus tard, après un processus de recrutement de jeunes talents dans le pays, des centres d'entrainement régionaux et la formation de l'équipe nationale, l'Argentine a remporté la Coupe du Monde de Softball Masculin U-19 2012 à domicile. Et a ensuite conservé son titre mondial dans la catégorie junior en 2014.

Après avoir remporté deux titres consécutifs en junior, Gramarci a quitté ses fonctions d'entraineur avec l'équipe junior mais a été appelé avec l'équipe senior, ce qui représentait de nouveaux défis.

La ligne conductrice était cependant la même - éthique de travail. L'Argentine a remporté la Coupe du Monde en 2019 et neuf joueurs étaient de l'équipe nationale junior qu'il a coaché et huit avaient décroché le titre mondial.

"Voir ces joueurs grandir et de passer d'adolescents à champions du monde représente tout ce que j'ai toujours travaillé pour en tant que manager," a t'il dit.

"Mon utopie a toujours été de changer le paradigme de notre sport. De passer d'un loisir à un sport où vous pouvez vous entrainer et vivre comme athlètes professionnels."