Aumont brille dans la victoire du Canada face à Cuba

Aumont brille dans la victoire du Canada face à Cuba
06/11/2019
Le droitier partant n'a concédé que deux coups sûrs en huit manches. Michael Saunders a produit le premier point, fait avancer sur base celui qui allait marquer le deuxième et le troisième sur un amorti

Le Canada s'est imposé 3-0 face à Cuba en ouverture du Groupe C du WBSC Premier12 2019. Le partant Philippe Aumont a lancé huit manches blanches, ne concédant qu'un but-sur-balles et deux coups sûrs, retirant neuf frappeurs sur prises.

“Aumont est passé de lanceur de balle à lanceur as,” a commenté le Manager du Canada Ernie Whitt. “Il était si dominant.”

“J'ai juste essayé de me concentré sur ma tâche,” a ajouté Aumont “J'ai essayé de rester fidèle à mon plan de jeu."

L'ancien joueur de Ligue Majeure n'a concédé que deux simples: un à Yordanis Samon en troisième manche et un à Yosvany Alarcon en huitième manche.

Les médias coréens ont demandé à Aumont lors de la conférence de presse si il comptait jouer pour une équipe de KBO dans le futur.

"Je suis ici pour gagner pour le Canada, mais aussi pour créer de nouvelles opportunités pour ma carrière," a répondu le lanceur.

Le manager du Canada Ernie Whitt a ajouté: "si les recruteurs n'ont pas aimé ce qu'ils ont vu, il faut qu'ils trouvent un autre travail."

Le Canada a marqué le point de l'avantage en début de quatrième manche face au partant cubain Carlos Viera. Le troisième base Eric Wood a frappé un double et a ensuite marqué sur un coup sûr de l'ancien All-Star MLB Mike Saunders.

Le champ droit canadien a aussi été clé en début de huitième manche lorsque le Canada a creusé l'écart. Saunders a posé un amorti sacrifice surprise avec des coureurs en première et deuxième base.

"Vous ne vous attendez pas à ce que le frappeur quatre réalise un amorti," a expliqué Ernie Whitt. "Il avait feu vert et il a fait le choix. C'est ce qu'est Baseball Canada: il n'y a pas de 'moi', nous travaillons en équipe."

Cuba a chargé intentionnellement les bases mais le lanceur de relève gaucher Livan Moinelo, qui a disputé 60 rencontres pour les Fukuoka Softbank Hawks en NPB cette année, n'a pas réussi à fermer la porte. Il a concédé deux buts-sur-balles consécutifs, permettant au Canada de porter le score à 3-0.

"Moinelo a lancé au Japon cette année, nous attendons beaucoup de lui. Sa vélocité était bonne, il a lancé à 154 km/h. Son contrôle n'était pas bon," a expliqué le manager de Cuba Miguel Borroto. "Nous avons concédé trop de buts-sur-balles. Vous gagnez rarement dans ces situations."

Scott Mathieson a retiré les trois frappeurs affrontés en neuvième manche pour mettre fin à la rencontre.