La Ligue de Softball Féminin Japonaise débute avec un clash générationnel entre Goto et Ueno

La Ligue de Softball Féminin Japonaise débute avec un clash générationnel entre Goto et Ueno
09/09/2020
Dans la rencontre phare du week-end d'ouverture, la jeune lanceuse gauchère Miu Goto a battu la légende Yukiko Ueno dans un match symbolisant le passage de relai à venir dans un futur proche au sein de l'équipe nationale japonaise.

La Ligue de Softball Féminin Japonaise (JWSL) a débuté sa 53ème saison le week-end dernier, les 12 équipes participant à une édition raccourcie. Six rencontres ont été jouées au Yamato Stadium à Yamato dans la préfecture de Kanawaga.

La rencontre d'ouverture de saison était un match entre les Toyota Motor Red Terriers et les tenants du titre JWSL les Bic Camera Bee Queen qui a été diffusé dans tout le pays sur le réseau satellite BS11.

Les Red Terriers ont envoyé la lanceuse de 19 ans Miu Goto dans le cercle. La gauchère avait mené le Japon à la médaille d'argent lors de la Coupe du Monde de Softball Féminin U-19 WBSC l'an dernier lors de sa deuxième année en tant que joueuse professionnelle. Son adversaire n'était autre que la vétéran Yukiko Ueno, la double médaillée Olympique qui a mené le Japon à l'or aux Jeux Olympiques de Pékin 2008.

Dimanche Goto a battu Ueno dans une rencontre gagnée 10-1 face les Red Terriers. La gauchère a lancé trois manches, concédant un point -- un home-run en première manche de Yuka Ichiguchi. C'était le seul coup sûr qu'elle a concédé dans la rencontre. Ueno a encaissé six points en quatre manches, perdant le match, comme si l'étudiante avait fait la leçon au maître.

Goto, qui n'avait que sept ans lorsque Ueno a effectué 413 lancers en deux jours pour aider le Japon à remporter l'or aux Jeux Olympiques de 2008, est déjà en course pour une place dans le groupe des lanceuses pour Tokyo 2020. En février elle faisait partie de l'équipe qui a remporté la Coupe Australie Pacifique. D'après sa trajectoire actuelle, Goto pourrait rapidement devenir la lanceuse as de la rotation japonaise et prendre le relai d'Ueno, âgée de 38 ans.

Une saveur internationale lors du week-end d'ouverture

Le week-end d'ouverture de la Japanese Women's Softball League a aussi offert une occasion aux athlètes internationales de briller.

SG Holdings Galaxy Stars a battu Toda Medics 2-1 en huit manches avec un match complet de la gauchère australienne Kaia Parnaby. Sa compatriote Stacey Porter frappait en troisième place dans l'alignement et jouait première base pour l'équipe vainqueur. La lanceuse américaine Jordan Taylor a encaissé la défaite.

La mexicaine Dallas Escobedo a débuté la rencontre dans le cercle pour les Toyota Shokki Shining Vega et a encaissé la défaite dans un match complet face à Taiyo Yuden Solfille qui avait la lanceuse de l'équipe nationale japonaise Yamato Fujita dans le cercle. La rencontre s'est terminée sur le score de 3-1.

L'as tchèque Veronika Peckova est entrée en relève pour les Toyota Motor Red Terriers tandis que l'américaine Abbey Cheek a frappé un home-run à trois points pour Hitachi Sundiva dans une victoire 3-0 face à Honda Reverta.