Sadaharu Oh: questions/réponses avec le seul et unique roi du home-run

Sadaharu Oh: questions/réponses avec le seul et unique roi du home-run
11/12/2019
The legendary former slugger and manager took the floor at the WBSC Congress in Osaka to talk about the latest projects of his World Children's Baseball Fair Foundation. WBSC took the chance to sit down with him for this Question & Answer session

Sadaharu Oh célébrera son 80ème anniversaire le 20 mai 2020. La date anniversaire n'incite pas le légendaire roi du home-run, avec 868 home-runs en 2831 matchs de NPB, à se reposer.

Oh était l'un des invités du Congrès de la WBSC à Osaka. Il a pris la parole pour parler de son implication dans la fondation World Children's Baseball Fair et sa dernière initiative: un atelier de baseball dédié aux filles. La ville de Chiba accueillera 50 athlètes originaires de &0 pays différents (Canada, France, Chine Taipei, Australie, Japon, Pérou, Irlande, Indonésie, Etats-Unis et Corée du Sud) qui seront associées à 30 athlètes japonaises.

La WBSC a eu la chance de s'assoir avec Oh pour une session de questions réponses. L'ancien joueur et manager s'est exprimé via un interprete.

WBSC: Comment avez-vous commencer à jouer au baseball.
Sadaharu Oh: "J'ai commencé à jouer au baseball en 1945. J'aimais beaucoup même si j'avais du mal à trouver des balles et battes et ai du m'adapter."

WBSC: C'est ce qui vous a motivé à aider les jeunes à découvrir le sport de la bonne manière. Comment avez-vous réussi à impliquer Hank Aaron ?
SO: "J'ai rencontré Hank Aaron sept ou huit ans avant de prendre ma retraite. Nous avons fait un concours de home-runs." (Sadaharu Oh a omis de dire que Aaron, qui était à l'époque l'homme à avoir frappé le plus de home-runs en MLB, a remporté le concours.) "Nous avons joué dans une publicité pour du café et sommes devenus amis. "Après ma retraite, j'ai expliqué mon idée du World Children's Baseball Fair à Hank et il l'a trouvé bonne. Il m'a dit qu'il s'occuperait de la développer aux Etats-Unis pendant que je le faisais au Japon, de sorte que ce serait vraiment un World Fair."

WBSC: Est-ce que le World Children's Baseball Fair s'est développé comment vous vous y attendiez?

Did the World Children's Baseball Fair develop in what you had envisioned?
SO: "Lorsque vous vous occupez d'enfants, vous ne pensez pas vraiment aux objectifs et résultats. L'idée est de voir à quel point ils s'amusent lorsqu'ils jouent. Nous essayons de leur faire comprendre à quel point ils peuvent rester en bonne santé en jouant au baseball. Le sport peut aider à apprendre aux enfants à respecter les règles. "Grâce au World Children's Baseball Fair les jeunes garçons et filles viennent des quatre coins de la planète au Japon. Ils dorment sur des tatami japonais ensemble avec des personnes qu'ils n'ont encore jamais rencontrées. Ils expérimentent des sentations nouvelles, comme le bain japonais. Cela les aide à réaliser que leur pays, l'endroit dans lequel ils vivent, n'est pas le monde entier. Ils commencent à comprendre qu'il y a différents mondes. Participer au World Children's Baseball Fair leur donne l'opporunité de créer des amitiés qui peuvent durer pour la vie."

WBSC: Le World Children's Baseball Fair est aussi une excellente expérience pour les entraineurs qui viennent au Japon avec leurs athlètes.
SO: "Nous invitons les entraineurs au travers de la WBSC. Nous leur offront l'opporunité de voir comment nous enseignons le baseball. Nous espérons qu'ils se servent de ce qu'ils ont appris pour enseigner le baseball dans leurs pays."

WBSC: Vous avez joué de 1959 à 1980 et personne n'égalera vos performances. Vous avez remporté cinq titres de meilleur frappeur, mené la ligue en points produits 13 fois, vous avez aussi été nommé MVP neuf fois et avait remporté 11 Japan Series en tant que joueur avec les Yomiuri Giants dont neuf d'affilée de 1965 à 1973. Ichiro Suzuki a déclaré lors d'une conférence de presse à l'issue de la World Baseball Classic 2006 que la première lesson que vous avez donné à ce jeune talent des Samurai Japan que le baseball n'a jamais été facile pour vous.
SO: "Jouer au baseball signifie que vous allez, jour après jour, affronter la compétition. Lorsque je me présentais à la frappe, je savais que le lanceur allait faire tout son possible pour me reitrer. C'est l'une des raisons pour lesquelles il est très difficile de rencontrer 100% de succès au baseball. Cela demande beaucoup d'efforts d'augmenter sa moyenne à la frappe de 5, 10%. Le baseball est vraiment difficile."

WBSC: Vous avez aussi rencontré beaucoup de succès en tant qu'entraineur, menant les Yomiuri Giants au titre de la Ligue Centrale en 1987, les Fukuoka SoftBank Hawks aux Japan Series en 1999 et 2003 et les Samurai Japan à la victoire lors de l'édition inaugurale de la World Baseball Classic en 2006. Comment apprenez-vous aux enfants à jouer?
SO: "Si on parle du World Children's Baseball Fair, vous ne pouvez pas savoir si un jeune de 10-11 ans sera un athlète dans le futur. Vous voulez qu'il développe une passion pour le jeu. Si vous y arrivez, alors il aura une chance de franchir un nouveau palier et peut-être devenir un joueur professionnel. Lorsqu'ils ont 10 ou 11 ans nous devons penser à leur force physique et mentale. La seule compétition qu'un enfant devrait rechercher et d'être meilleur que ses amis. Je ne suis pas propriétaire du Fair. Il appartient aux enfants.

SO: "Nous ne pouvons pas en attendre beaucoup de couverture média car ce n'est pas une compétition. Nous recevons cependant beaucoup de soutien de partenaires. Je veux les remercier du fond de mon coeur. Leur soutien montre à quel point ils comprennent les objectifs du Fair."

WBSC: Que préférez-vous, le baseball professionnel ou le baseball jeune ?
SO: "J'aime les deux. Regarder du baseball de haut-niveau, professionnel me satisfait toujours autant. Je crois que j'en regarderai jusqu'à la fin de ma vie. Dans le même temps, je veux être le plus proche possible des enfants qui jouent au baseball. J'aime voir comme ils sont heureux lorsqu'ils réalisent de beaux jeux. Cela me remplit d'émotion quand je vois leurs larmes lorsqu'ils n'y arrivent pas. Je crois que je serai impliqué dans le baseball pour les enfants jusqu'à la fin de ma vie. Je suis le genre de personne à perdre rapidement intérêt dans les choses. La seule exception dans ma vie est le baseball."