Les Samurai Japan battent la Corée du Sud, décrochent le titre de Champion du Monde

Les Samurai Japan battent la Corée du Sud, décrochent le titre de Champion du Monde
17/11/2019
Yamada Tetsuto a donné l'avantage au Japon en fin de deuxième manche avec un home-run à trois points. Six lanceurs ont limité la Corée du Sud à trois coups sûrs en huit manches. Le japonais Seiya Suzuki a été nommé MVP de la compétition

Les Samurai Japon ont fait exploser 44,960 spectateurs de joie après avoir remonté un déficit et s'être imposés 5-3 face à la Corée du Sud en finale pour remporter le WBSC Premier12 2019.

Le première base Yamada Tetsuto a donné l'avantage au Japon en fin de deuxième manche avec un home-run à trois points face à la superstar coréenne Yang Hyeonjong.

Le partant japonais Yamaguchi Shun n'a pas passé la première manche. Six releveurs ont limité la Corée du Sud à trois coups sûrs pendant le reste de la soirée.

La Corée du Sud n'a pas perdu de temps pour prendre la mesure de Yamaguchi Shun. Le vainqueur de 15 rencontres pour les Yumiuri Giants a concédé un but-sur-balles au premier frappeur Lee Jung-hoo en six lancers avant de concéder un home-run à l'arrêt-court Kim Ha-seon.

Le champ gauche Kim Hyun-soo a suivi avec un home-run solo qui a donné à Yang Hyenonjong, ancien MVP de la KBO, une avance de trois points au score.

Yang Hyeongjong a retiré le premier frappeur en fin de première manche avant de concéder un but-sur-balles à l'arrêt-court Sakamoto Hayato. Seiya Suzuki a ajouté du crédit à son potentiel statut de MVP avec un double à la clôture pour permettre aux Samurai Japan d'ouvrir leur compteur.

Le tournant de la rencontre s'est produit en fin de deuxième manche. Yang Hyeonjong a concédé un but-sur-balles au receveur Aizawa. Le deuxième base Kikuchi Ryosuke a frappé un simple et Tetsuto Yamada a frappé un home-run à trois points pour donner au Japon une avance qu'il n'allait jamais quitter.

Rei Takahashi et Taguchi Kazuto ont lancé deux manches chacun, concédant trois coups sûrs. Les autres releveurs ont été parfaits. Nakagawa Kota, Kaino Hiroshi, Yamamoto Yoshinubo et Yamasaki Yasuaki ont chacun lancé une manche sans laisser aucun coureur coréen arriver sur base, retirant six frappeurs sur prises.

Un bel attrapé en plongeant du deuxième base Kim Sang-su a permis aux coréens d'éviter d'encaisser deux nouveaux points en fin de quatrième manche.

Les Samurai ont ajouté un point au score en fin de septième manche lors que Hayato Sakamoto a marqué sur un simple d'Hideto Asamura.