Il y aurait une atmosphère incroyable si il y avait du Softball aux Jeux Olympiques de Brisbane 2032, déclare la double médaillée Olympique australienne Tracey Freeman

Il y aurait une atmosphère incroyable si il y avait du Softball aux Jeux Olympiques de Brisbane 2032, déclare la double médaillée Olympique australienne Tracey Freeman
29/04/2022
“Chaque rencontre se jouerait à guichets fermés (aux Jeux Olympiques de Brisbane 2032), il y aurait toujours une incroyable atmosphère et en tant que sport d'équipe cela offrirait tellement d'opportunités à des jeunes et aurait un impact immense sur leurs vies," a déclaré l'ancienne receveuse de l'Australie.

Si il y avait du softball aux Jeux Olympiques de Brisbane 2032, cela créerait le buzz et toutes les rencontres se joueraient à guichets fermés, a déclaré une ancienne Olympienne avec une expérience personnelle en la matière.

Tracey Freeman a sa place dans l'histoire du softball australien. Elle est une vétéran de l'équipe nationale féminine de softball d'Australie qui a gagné deux médailles Olympiques à Athènes 2004 et Pékin 2008. Désormais membre de l'Armée de l'Air, Freeman a fait un témoignage appuyé à l'Australian Olympians, un magazine du Comité Olympique Australien: "ce serait incroyable d'avoir du softball aux Jeux Olympiques de Brisbane.

Le Baseball et le softball ont fait un retour couronné de succès aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020 et manqueront les Jeux de Paris 2024 avant d'espérer revenir aux Jeux Olympiques de Los Angeles (LA) 2028, ce qui très attendu en raison du fait que le baseball softball est le sport le plus pratiqué aux Etats-Unis.

"Chaque rencontre se jouerait à guichets fermés (aux Jeux Olympiques de Brisbane 2032), il y aurait toujours une incroyable atmosphère et en tant que sport d'équipe cela offrirait tellement d'opportunités à des jeunes et aurait un impact immense sur leurs vies," a déclaré Freeman qui a frappé ,273 en moyenne avec un home-run et deux points produits lors des Jeux Olympiques d'Athènes 2004, aidant l'Australie à remporter la médaille d'argent.

La receveuse âgée de 48 ans a déclaré que réaliser le rêve Olympique du softball serait une très grande source de motivation pour les jeunes filles. "Pour les jeunes filles qui arrivent avoir cet objectif en ligne de mire que de pouvoir jouer devant leurs amis, leurs familles, serait très important. Cela serait absolument incroyable pour ce sport et cela aiderait à garder leurs jeunes impliquées et leur donner un objectif vers lequel tendre."

Freeman a aussi pris le temps de revenir sur la participation australienne à la compétition de softball des Jeux Olympiques de Tokyo 2020. "J'étais si fière de l'équipe, elles ont très bien oué. En prenant en compte le manque de rencontres internationales et de préparation en raison du Covid, je crois qu'elles ont particulièrement brillé."

Retrouvez l'interview complète ici.