La WBSC organise une visioconférence avec 18 pays africains

La WBSC organise une visioconférence avec 18 pays africains
23/06/2020
Développer le baseball, le softball en Afrique et rendre les équipes nationales compétitives est l'une des principales priorités de la WBSC.

La Fédération Internationale de Baseball et Softball (WBSC) a poursuivi sa série de visioconférences mardi (23 juin) en rassemblant les fédérations de baseball et softball d'Afrique, représentant 18 pays.

La visioconférence continentale comprenait les représentants africains des fédérations nationales de baseball et/ou softball du Bénin, du Botswana, de la République démocratique du Congo, d’Égypte, de Gambie, du Ghana, de Côte d'Ivoire, du Kenya, du Lesotho, du Nigéria, du Sénégal, d'Afrique du Sud, de Tanzanie, du Togo, de Tunisie, d'Ouganda, de Zambie et du Zimbabwe.

Le Directeur Exécutif de la WBSC Michael Schmidt était accompagné du Trésorier de la WBSC Angelo Vicini et de la membre du Comité Exécutif de la WBSC, la gambienne Beatrice Allen, pour discuter les derniers développements du calendrier international et faire le point sur la situation en Afrique.

Alors que le calendrier sportif international est très affecté par la pandémie du Covid-19, de nombreuses Coupes du Monde WBSC ont été reportées alors que leurs championnats continentaux qualificatifs l'ont aussi été.

La WBSC et les leaders du baseball softball africain ont discuté des mises à jour possibles de la constitution ainsi que du plan de développement pour les prochaines années. Alors que les activités de développement sont mises en pause en raison de la pandémie du Covid-19, la WBSC envisage d'organiser des formations en ligne pour passer outre les restrictions de voyage en place à cause du coronavirus tout en permettant à plus de personnes de participer aux formations.

La visioconférence a aussi offert l'opportunité à la WBSC de présenter l'enquête sur la bonne gouvernance récemment lancée avec les Associations Continentales de la WBSC et de répondre aux différentes questions. La WBSC participe à l'étude de l'ASOIF sur la bonne gouvernance et a développé un modèle similaire pour ses Associations Continentales.

22 membres (sur 27) de 18 pays de l'Association Africaine de Baseball et Softball ont participé à la réunion.