Miyake - le soutien de la Fédération Nationale clé dans le développement du softball en Asie du Sud-Est

Miyake - le soutien de la Fédération Nationale clé dans le développement du softball en Asie du Sud-Est
11/03/2020
La Présidente du Comité des Entraineurs de Softball Asie Yutaka Miyake a pointé la communication comme l'un des points clés pour aider au développement du softball en Asie du Sud-Est. "Chacun, dans chaque pays d'Asie du Sud-Est, devrait communiquer et partager son savoir et ses idées afin que nous grandissions tous ensemble."

Le soutien de la Fédération Nationale est l'ingrédient clé dans le développement du softball en Asie du Sud-Est, a déclaré la Présidente du Comité des Entraineurs de Softball Asia Yutaka Miyake à l'issue du séminaire de certification softball de WBSC Asie organisé à Penang, en Malaisie plus tôt cette année.

"Je crois vraiment que les pays qui ont vu leurs entraineurs obtenir une certification lors du séminaire en Malaisie ont désormais le potentiel pour se développer," a dit Myake qui est aussi vice-présidente de la Fédération Japonaise de Softball. "Le soutien de la Fédération Nationale est clé dans le développement du softball dans ces pays et dans cette région. La Fédération peut créer et entretenir le lien entre le Gouvernement et le Comité Olympique".

L'équipe nationale masculin U-18 de Singapour, classée 17ème mondiale, a réalisé la meilleure performance de son histoire lors de la Coupe du Monde de Softball Masculin U-18 WBSC 2020 le mois dernier à Palmerston North, ponctuée par une victoire historique face à l'Argentine lors de son premier match dans la compétition.

C'est cependant en softball féminin que l'Asie du Sud-Est a le plus de potentiel de croissance selon Miyake, ajoutant que cela n'était pas qu'une question de talent. "Je crois que le niveau du softball féminin en Asie du Sud-Est est faible en comparaison d'autre pays de la région." Mais j'ai vu des lanceuses à Singapour qui ont le même talent que celles du Japon. Il faut de la compétition pour développer de bons athlètes, ainsi qu'une bonne organisation.

"Je crois aussi que les infrastructures sont très importantes. Ce n'est pas facile d'avoir des infrastructures de niveau international, j'en suis bien consciente."

Alors que le softball est en concurrence avec d'autres sports pour attirer l'attention du public jeune, Miyake a pointé la question des finances et de la communication comme secteurs clés qui pourraient permettre de développer la pratique dans la région.

"C'est très important de donner une chance aux jeunes filles et garçons de s'entrainer lorsqu'ils ne sont plus à l'école. Le soutien des entreprises est important mais l'aide financière pourrait aussi venir des villes et préfectures.

"Chacun, dans chaque pays d'Asie du Sud-Est devrait communiquer et échanger son savoir et ses idées afin que nous grandissions tous ensemble."


Lire aussi:
"Un pas important" accompli lors du Séminaire de Certification Softball de la WBSC en Malaisie
68 entraineurs assistent au Séminaire de Certification Softball de WBSC Asie