22/02/2020 - 01/03/2020

#U18SoftballMWC  

Hosted by:   NZL

U-18 Men's Softball World Cup 2020 - Official Payoff

Japon 9-2 Australie: Mimoto, Nishimori et Yagi brillent, le Japon remporte la médaille d'or

Japon 9-2 Australie: Mimoto, Nishimori et Yagi brillent, le Japon remporte la médaille d'or
01/03/2020
Le Japon a pris sa revanche de la finale 2018 perdue face à l'Australie avec une victoire 9-2 à la Coupe du Monde de Softball Masculin U-18 2020. Les asiatiques ont désormais remporté trois médailles d'or, quatre en argent et quatre en bronze.

Rui Mimoto et Masaru Nishimori ont brillé en attaque tandis que Koka Yagi brillait dans le cercle pour le Japon qui termine la compétition invaincu avec une victoire 9-2 en finale de la Coupe du Monde de Softball Masculin U-18 face à l'Australie au Colquhoun Park de Palmerston North en Nouvelle-Zélande.

Mimoto a frappé un home-run intérieur, produit quatre points et marqué deux points tandis que Nishimori a frappé un home-run, produit deux points et marqué deux points pour l'attaque japonaise. Yagi a lancé cinq manches, retirant quatre frappeurs sur prises.

La victoire est une revanche de la défaite 4-2 face à l'Australie lors de la finale de l'édition 2018 et fait suite à la victoire du Japon 5-2 face à l'Australie lors du deuxième tour.

C'est la 11ème médaille du Japon dans cette catégorie d'âge -- la huitième lors des huit dernières éditions -- mais seulement sa troisième en or, après des succès en 2016 et lors de l'édition inaugurale en 1981.

L'Australie a bien démarré la rencontre, marquant lors des deux premières manches. En première manche Hayden Shaw frappe un simple au champ gauche faisant marquer Jeremy Garland, qui était arrivé sur base sur un simple. Une manche plus tard Caleb Van De Griendt frappe un home-run au champ gauche pour porter le score à 2-0.

Mimoto réplique pour le Japon avec un home-run intérieur le long de la ligne de première base en fin de deuxième manche, ramenant le score à 2-1.

Le Japon prend l'avantage en fin de troisième manche. Avec deux coureurs sur bases, Mimoto frappe un simple bon pour un point au champ droit faisant marquer Nishimoro et Masaya Ohashi. Le champ droit australien essaye d'effectuer le retrait au marbre mais la balle glisse sous son gant, permettant à Mimoto de faire le tour des bases et d'inverser la dynamique, portant le score à 4-2.

Le Japon creuse l'écart en quatrième manche en faisant étalage de ses qualités de frappe et de course sur base, marquant cinq points. Yamamoto débute le rallye en marquant sur une erreur, avant que Masary Nishimor ne frappe un home-run à deux points au champ gauche. Oshashi suit avec un double et marque sur un choix défensif sur une frappe de Natayoshi, qui croise ensuite le marbre sur une chandelle sacrifice, marquant le dernier point de la compétition et portant le score à 9-2.

L'Australie avait besoin de marquer en cinquième manche pour prolonger le match mais Yagi a retiré Joshua Routledge, Garland et James Riley pour mettre un terme à la rencontre et offrir l'or au Japon.

C'est le troisième titre de Champion du Monde pour le Japon dans cette catégorie d'âge. Les japonais l'avaient emporté lors de l'édition inaugurale en 1981 à Edmonton, au Canada, et avaient ensuite attendu 35 ans pour l'emporter à nouveau, à Midland en 2016. Le Japon a disputé quatre des cinq dernières finales de la compétition, remportant deux fois le titre.

C'est la première médaille d'argent pour l'Australie qui avait remporté ses cinq premières finales (1997, 2001, 2005, 2008 et 2018) et reste le pays le plus titré dans la compétition.