Cuba gagne en extra, toujours en course pour le deuxième tour du Premier12

Cuba gagne en extra, toujours en course pour le deuxième tour du Premier12
07/11/2019
Le partant Bladimir Banos n'a pas réussi à effecteur un retrait mais le lanceur de relève a sorti Cuba d'une situation à bases pleines. La star de la NPB Yurisbel a produit le point de la victoire sur une chandelle sacrifice en dixième manche

Le n°5 mondial Cuba s'est imposé 3-2 en 10 manches face au n°7 l'Australie pour préserver ses espoirs de qualification pour le deuxième tour du WBSC Premier12. Livan Moinelo est crédité de la victoire. Il a lancé deux manches parfaites, mettant en exergue une belle prestation des lanceurs de relève cubains.

Le partant Bladimir Banos n'a pas réussi à effectuer un retrait en première manche. Il a concédé deux simples consécutifs au champ droit Tim Kennelly puis au champ gauche Andrew Campbell avant de charger les bases sur un but-sur-balles.

Le manager cubain Miguel Borroto a tout de suite fait appel à l'enclos des lanceurs de relève. "Chaque lanceur savait qu'il n'aurait droit qu'à deux chances," a déclaré Borroto.

"Banos en a eu trois. Ce n'était simplement pas son jour. Nous devions gagner cette rencontre coûte que coûte et je dois penser à l'équipe, pas au joueur."

Le droitier vétéran Lazaro Blanco a donné raison à son manager. Il n'a eu besoin que de trois lancers pour retirer le frappeur désigné Mitch Nilsson sur prises. Le champ centre Aussie Aaron Whitefield a frappé une chandelle au champ droit pour le deuxième retrait. Yurisbel Gracial a complété le double-jeu mettant fin à la manche en effectuant un relai parfait au marbre. Le receveur Yosvani Alarcon avait tout le temps nécessaire pour toucher Tim Kennelly et le retirer.

"Nous avons manqué une grosse opportunité en première manche," a commenté le manager australien David Nilsson.

"Nous devons être meilleurs à la frappe si nous voulons prendre une autre dimension sur la scène internationale. C'est une très bonne équipe mais mes joueurs doivent apprendre à mettre la balle en jeu avec des coureurs en position de marquer."

La rencontre s'est poursuivie en manche supplémentaire alors que le score était de 2-2. L'arrêt-court cubain Erisbel Arruebarrena pensait avoir gagné le match en envoyant une chandelle profonde au champ centre à deux retraits en fin de neuvième manche mais Aaron Whitefield a maintenu l'Australie dans le match avec un superbe attrapé de volée à la clôture.

L'Australie n'a pas réussi à marquer en début de dixième manche malgré la règle de tie-break internationale qui permet de commencer la manche avec des coureurs en première et deuxième bases sans retrait.

Le champ centre cubain Ruel Santos a réalisé un amorti pour faire avancer les coureurs du tie-break. Le receveur Yosvani Alarcon est arrivé sauf en trois en battant le relai du première base David Sutherland, Arruebarrena allant en deuxième base. Le frappeur de substitution William Saavedra est le premier retrait avec une chandelle proche au champ gauche. Le champ droit Yurisbel Gracial a laissé passer deux lancers avant de frapper une flèche au champ centre, suffisamment profonde pour permettre à Alarcon de marquer depuis la troisième base et gagner la rencontre.

"C'était un passage à la frappe très important," a commenté Gracial qui a été nommé MVP de la rencontre.

"Alarcon a aussi bien couru sur base en dixième manche. Dieu merci nous avons tous les deux réussi à être performants pour Cuba."

Gracial a frappé 28 home-runs pour les Fukuoka Softbank Hawks en NPB et a connu une longue saison.

"C'est vrai que c'est une saison très longue," a déclaré Gracial. Nous n'avons cependant pas le temps de nous reposer. Nous devons emmener Cuba aussi loin que possible dans ce Premier12."