Les Philippines se qualifient pour le deuxième tour avec une victoire de justesse en manche supplémentaire

Les Philippines se qualifient pour le deuxième tour avec une victoire de justesse en manche supplémentaire
26/09/2019

Les Philippines se sont qualifiées de justesse pour le deuxième tour en l’important d’un point en manche supplémentaire dans le dernier match du Groupe A face à la Nouvelle-Zélande

Les Philippines se sont qualifiées de justesse pour le deuxième tour du tournoi de qualification de Softball WBSC Asie/Océanie des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 en l’important d’un point en manche supplémentaire dans le dernier match du Groupe A face à la Nouvelle-Zélande au Shanghai Chongming Sports Training Center cet après-midi.

Entre les Philippines, 13èmes au classement mondial et la Nouvelle-Zélande, 11ème, difficile de savoir qui allait l’emporter dans un match couperet pour prendre la deuxième place du Groupe derrière la Chine et se qualifier au deuxième tour.

Les Philippines et la Nouvelle-Zélande s’étaient toutes les deux inclinées 8-3 face à la Chine.

C’était un match serré et les Philippines ont élevé leur niveau de jeu pour concurrencer les Sox et sont restées dans la partie pour forcer la manche supplémentaire. La rencontre a duré une heure et quarante cinq minutes.

C’est un simple de Chelsea Suitos au champ droit qui a permis à Sierra Lange de marquer depuis la troisième base et a offert aux Philippines l’avantage au score face à la Nouvelle-Zélande en fin de huitième manche.

Les Sox ont rendu les Philippines anxieuses lorsque l’arbitre Lin Yu-Sung a appelé Avery Kingsley atteinte par un lancer de Ann Antolihao.

Les Philippines ont gardé leur calme et n’ont pas encaissé de point.

L’entraineur philippin Venerando Dizer était en pleurs à l’issue de la rencontre lorsqu’il a rassemblé ses joueuses pour effectuer une prière de remerciement pour la victoire.

« Oui, nous sommes chanceux mais nous avons travaillé dur pour gagner ce match et montré du caractère face à une équipe mieux classée, » a déclaré Dizer les larmes aux yeux.

Les Philippines ont faillit laisser échapper le match sur une erreur coûteuse en début de sixième manche lors que Arianne Vallestero n’a pas réussi à attraper une frappe au champ gauche de Makea Merean, lui permettant d’arriver en deuxième base.

« Mais nous avons repris le dessus à chaque fois que nous avons commis une erreur. Nous avons prouvé que nous étions une équipe sur laquelle il fallait compter.

« Nous sommes venus ici pour nous qualifier au deuxième tour et maintenant que nous l’avons fait nous allons tout donner. Nous n’avons rien à perdre.

« Oui nous devons jouer l’Australie et la Chine Taipei qui sont favorites avec la Chine mais après cette victoire, nous avons fait le plein de confiance et voulons continuer à élever notre niveau. »

L’entraineur néo-zélandais Stanley Doney était évidemment déçu mais sport en déclarant que c’est pour cela que le sport est si intéressant.

« C’était un match très serré et nous aurions pu l’emporter mais cela ne s’est pas passé comme ça. Les deux équipes ont eu l’opportunité de l’emporter, ce sont les Philippines qui l’ont saisie, » a déclaré Doney.