Les managers du Groupe C du Premier12: "nous avons besoin de plus de rencontres internationales de baseball"

Les managers du Groupe C du Premier12: "nous avons besoin de plus de rencontres internationales de baseball"
05/11/2019
La compétition qui se tient au Gocheok Sky Dome de Séoul, en Corée du Sud, a été présenté par le Directeur Exécutif de la WBSC Michael Schmidt. Kim Kyungmoon, Miguel Borroto, David Nilsson et Ernie Whitt ont parlé devant une salle des médias pleine

Le Directeur Exécutif de la WBSC Michael Schmidt a ouvert la conférence de presse de pré-événement du Groupe C du Premier12 2019 devant une salle média pleine au Gocheok Sky Dome de Séoul en Corée du Sud.

Schmidt a remercié la Korean Baseball Organization (KBO), le comité d'organisation et a terminé sa présentation avec ces mots: "La Corée du Sud est tenante du titre au Premier12 et aux Jeux Olympiques. La route pour défendre ces titres débute demain mais elle ne sera pas facile. L'Australie, le Canada et Cuba ont le même objectif."

L'Australie, le Canada et Cuba étaient d'accord sur l'idée que la Corée du Sud est l'équipe à battre.

"C'est génial d’être ici et de jouer face aux tenants du titre", a déclaré le manager de l'Australie David Nilsson. "Je ne voudrais pas qu'il en soit autrement. Qu'est-ce qu'il faut pour battre la Corée du Sud ? Marquer un point de plus..."

"Si vous voulez vous qualifier pour les Jeux Olympiques vous devez jouer contre les meilleurs et être le meilleur," a commenté le manager vétéran du Canada Ernie Whitt.

"La Corée du Sud est la Corée du Sud", a ajouté Miguel Borroto, le manager de Cuba. "Le baseball coréen n'a pas d'équivalent dans le monde."

Le manager de la Corée du Sud Kim Kyungmoon a admis: "Nous avons disputé beaucoup de rencontres internationales de baseball et je crois qu'aucune autre équipe nationale ne peut nous égaler sur le travail collectif."

La préparation des quatre équipes nationales a été différente.

Cuba est au milieu de sa saison nationale.

"Après 60 rencontres nous avons sélectionné 32 athlètes avant de réduire l'effectif à 28 joueurs. Nous avons une équipe jeune mais elle joue de manière disciplinée. Nous sommes prêts à jouer, nous voulons nous qualifier pour Tokyo 2020," a commenté le cubain Miguel Borroto.

"Nous nous sommes rassemblés dès que les joueurs ont été libérés," a ajouté le coréen Kim Kyungmoon.

"Je crois que nous sommes prêts à jouer."

David Nilsson a déclaré que la préparation de l'Australie avait débuté en février: "nous avons effectué de nombreux tests avant que les athlètes n'entament leurs saisons. Nous nous sommes préparés au Japon et en Chine Taipei, je crois que nous sommes prêts."

Ernie Whitt a rassemblé les joueurs canadiens à l'issue de la saison: "Nous n'avons pas eu beaucoup de temps mais nous avons pu nous entrainer et jouer des rencontres pendant dix jours, nous sommes prêts."

Chaque manager a aussi répondu à des questions sur les forces de leur équipe.

"Cuba est fort sur le fondamentaux du jeu," a déclaré Miguel Borroto. Nous avons une équipe équilibrée et nous sommes confiants sur nos qualités de vitesse."

Kim Kyungmoon a mis l'accent sur l'entraide entre les athlètes: "Comme je l'ai dit précédemment, notre force réside dans le collectif."

"J'ai construit l'équipe australienne en créant un groupe disposant de beaucoup d'expérience internationale," a ajouté David Nilsson. "Je dirais que notre force est dans nos lanceurs."

"Le Canada compte aussi sur ses lanceurs et sa défense," a déclaré Ernie Whitt. "Nous sommes fiers de l'équipe qui va représenter notre beau pays."

Les quatre managers étaient tous d'accord sur l'importance des rencontres internationales de baseball.

"Nous avons aussi besoin de travailler sur la pratique de masse," a déclaré Miguel Borroto. "Je pense que la WBSC fait du bon travail en organisant un événement aussi prestigieux dans des pays où la pratique est développée et dans le reste du monde via la télévision."

"Nous devons faire tout ce que nous pouvons pour mettre le sport sur le devant de la scène internationale," a commenté David Nilsson.

"Les compétitions internationales de baseball sont la seul façon de gagner en popularité," a ajouté Kim Kyungmoon.

"Je partage cet avis," a déclaré Ernie Whitt en prononçant ces derniers mots, "nous devons essayer d'harmoniser le niveau en ayant des joueurs professionnels qui affrontent des joueurs professionnels."