Focus Fédération: Le Baseball5 apporte une nouvelle dynamique au développement de la pratique en Tunisie

Focus Fédération: Le Baseball5 apporte une nouvelle dynamique au développement de la pratique en Tunisie
28/02/2020
La Tunisie était le premier pays arabe à jouer au baseball et a connu son âge d'or dans les 1980 avant de connaître une période de crise dans les années 1990. La Fédération revient sur le devant de la scène grâce au Baseball5.

Après avoir accueilli le Congrès de la WBSC en 2014 et avoir été nommée pour le Trophée de la Flamme Olympique par le Comité National Olympique pour sa bonne gouvernance, la Fédération Tunisienne de Baseball et Softball vit une renaissance excitante sous la direction de son Président Saber Jlajla qui fête aujourd'hui ses 52 ans (28 février).

Le baseball est arrivé en Tunisie après la première Guerre Mondiale par l'intermédiaire du Dr. C.G. Kelly, un historien et enseignant de Baltimore, aux États-Unis. La Tunisie est le premier pays arabe à avoir pratiqué le baseball.

La Ligue Tunisienne de Baseball a été officiellement lancée en 1920. La Tunisie est devenu un protectorat français en 1881 lors de la dissolution de l'Empire Ottoman après la guerre Russo-turque.

Le baseball existait en France depuis le 18ème siècle grâce au célèbre Albert Spalding et son World Tour, mais n'aura une Fédération de Baseball qu'après les Jeux Olympiques de 1924.

De nombreux clubs de Baseball se sont formés en Tunisie dans les années 1920 et 1930 mais l'âge d'or du baseball tunisien a débuté pendant la Seconde Guerre Mondiale. L'armée américaine, très présente sur le territoire, a aidé au développement de ce sport. Au moins 10 clubs différents étaient actifs. Le baseball était joué à l'école américaine et a ensuite été introduit dans les écoles locales.


Lire aussi: La naissance du baseball softball en Palestine


La Tunisie commence à prendre son indépendance de la France en 1952, un processus qui s'achève en 1956 lorsque Habib Bourguiba devient le Premier Ministre du Royaume de Tunisie. Peu de temps après, la Fédération de Baseball de Tunisie devient membre de la Fédération Européenne de Baseball.

L'administration se renforce dans les années 1980. La Fédération Tunisienne de Baseball et Softball (FTBS) devient réalité en 1983. 12 clubs étaient actifs à cette période. Malheureusement, la pratique connaît un recul à la fin de la décennie.

Les activités reprennent en 1994 à l'initiative de la Confédération Européenne de Baseball mais restent "modestes" jusqu'en 2011.

Jlajla, le Président actuel, est élu en 2012. Il est en charge des infrastructures sportives au Commissariat Régional de la Jeunesse et des Sports de Bizerte, ville dans laquelle il est né. Il est aussi Président de l'Association Africaine de Baseball et Softball, et donc vice-président continental de la WBSC.

Jlajla, qui était joueur lors de la période dorée des années 1980 et a managé l'équipe nationale, introduit deux catégories jeunes en 2012 - cadets et juniors - et le nombre total de clubs passe à 11.

Il introduit aussi le softball mixte et des premières équipes sont formées en 2014. Le Baseball et le Softball sont enseignés dans quatre écoles fédérales tunisiennes. Le nombre de joueurs licenciés monte à 1200 en baseball et 250 en softball.

La Tunisie va ensuite accueillir le premier Congrès de la WBSC en mai 2014 avant que les perspectives n'évoluent en Tunisie en juillet 2018 après l'introduction du Baseball5 dans le pays par la FTBS. La nouvelle version urbaine du baseball softball est pratiquée par plus de cent personnes dans un centre de vacances. Huit équipes mixtes sont ensuite formées.

En décembre 2019 la Tunisie lance son premier Championnat National de Baseball5. Sept équipes participent à la compétition.

"Nous avons amené le Baseball5 dans la rue, à l'école...partout," a déclaré Jlajla. "Le Ministre des Sports et de la Jeunesse Ben Cheick a été très impressionné par le Baseball5 et soutient totalement le projet."

La FTBS a noué un partenariat avec le Ministère de la Jeunesse et des Sports pour organiser des formations pour les entraineurs, arbitres et athlètes dans 427 centres de jeunesse du pays.

"Le Baseball5 est le meilleur moyen d'avancer," a déclaré Jlajla. "C'est simple, les matchs sont rapides et il n'y a pas besoin d'équipement dédié."

Le succès de l'introduction du Baseball5 a valu à la FTBS une nomination pour le Prix du Flambeau Olympique du Comité National Olympique (CNOT) dans la catégorie Gouvernance Sportive.

"Nous n'avons pas gagné le prix, malheureusement mais nous sommes arrivés troisièmes sur 11 fédérations," a commenté Jlajla.

Le meilleur reste à venir. 12 journalistes ont participé à une formation organisée par l'instructeur continental Chedli Mokrani début 2020. "Ils peuvent grandement nous aider à augmenter la visibilité de notre nouveau sport," a déclaré Jlajla. "Le Baseball5 a vraiment apporté une nouvelle dynamique à notre Fédération.